Découvrir l'assurance de crédit immobilier

Vous avez comme projet d’acheter un bien immobilier ? Il est souvent nécessaire de recourir à une assurance de prêt immobilier.  
Nous allons vous expliquer l’intérêt d’une telle couverture d’assurance.  
 
L’assurance de prêt immobilier, même si elle n’est pas obligatoire, est généralement demandée pour sécuriser le bon remboursement du crédit. En effet, personne n’est malheureusement à l'abri des aléas de la vie : décès, invaliditéperte d’emploi,... Dans ce genre de cas, l’assurance de prêt immobilier rembourse à votre place les mensualités de votre crédit immobilier ou le capital restant dû lui-même. De son côté, votre banque est assurée d’être remboursée : d’où l’intérêt de souscrire une assurance pour sécuriser votre projet immobilier. 
 
Maintenant que vous avez compris son utilité, vous devez savoir que la législation en vigueur vous autorise à choisir vous-même votre assureur. Depuis la loi Lagarde de 2010, vous pouvez souscrire votre assurance emprunteur auprès d’un autre assureur que celui présenté par votre banque.  
De même, si vous souhaitez substituer votre assurance, sachez que c’est possible dans certaines conditions. Depuis la loi Hamon de mars 2014, vous avez douze mois à compter de la signature de l’offre de prêt (article L312-9 du code de la consommation) pour souscrire à un autre contrat d’assurance et le substituer à l’assurance initiale. La condition est que ce nouveau contrat d’assurance présente un niveau de garanties équivalent. En effet, votre contrat doit proposer un niveau de couverture jugé suffisant par votre banque pour que celle-ci vous accorde votre prêt et accepte de substituer votre couverture d’assurance à celle du contrat initial.  
N’hésitez pas à interroger votre conseiller bancaire, il vous communiquera les exigences minimales de garanties de votre banque relatives à votre profil et votre situation. 
 
En vue de la conclusion d’une assurance de prêt, votre assureur vous posera quelques questions de santé. Ces questions peuvent varier selon votre profil (fumeur ou non, travail manuel, antécédents médicaux…). Soyez honnête dans vos réponses : en cas de fausse déclaration intentionnelle de votre part, votre contrat pourra être déclaré nul sans que vous soyez remboursé des cotisations que vous avez versées.  
Et si vous êtes de bonne foi, l’assureur pourra décider d’augmenter vos cotisations, de réduire vos prestations en cas de sinistre et/ou de résilier votre contrat !  
 
-> Pour en savoir plus sur la résiliation annuelle, rendez-vous ici.
Nous contacter

Merci ! Votre message a bien été envoyé. Oups ! Une erreur est survenue :( Veuillez remplir tous les champs obligatoires avant d'envoyer le formulaire.

Votre espace client

Identifiant ou mot de passe incorrect.

Votre espace client

Retour à l'espace de connexion

Veuillez saisir votre identifiant ou votre email :

Personne non trouvée.

Veuillez corrigez le champ pour pouvoir continuer.

Un lien de réinitialisation de mot de passe a été envoyé à votre email.

Nous sommes désolés, notre site n'est pas adapté à la version de votre navigateur. Votre navigateur n'est plus à jour.
Nous vous recommandons de télécharger la version actualisée pour continuer sur notre site.

Mettre à jour